Single Blog Title

This is a single blog caption

FC Mantois 78 | Révélateur de Talents

Le FC Mantois sans solution face à la réserve du Havre

FC Mantois - Le Havre B

Lourdement battus par la réserve du Havre (0-3), les Sang et Or n’arrivent toujours pas à se rassurer avant de reprendre le Championnat dans une semaine. Ils n’ont plus goûté à la victoire depuis le 14 décembre dernier.

Une semaine après sa défaite en amical face à l’ACBB (1-3), le FC Mantois n’a rien pu faire ce samedi contre la réserve du Havre (0-3). Sur la pelouse synthétique du stade Jean-Paul David, les coéquipiers de Romain Lelevé, aligné d’entrée de jeu après avoir repris l’entraînement collectif cette semaine, ont surtout été puni par le réalisme offensif de la formation normande.

Tayeb Jbara, premier en action

Ce nouveau revers est d’autant plus frustrant que le FCM78 n’a jamais démérité durant cette rencontre. Offensifs et bien organisés, les joueurs de Germain Borg et Robert Mendy prennent tout d’abord le match en main dès le coup d’envoi. A plusieurs reprises, Tayeb Jbara se montre dangereux et s’offre la première occasion de cette rencontre au quart d’heure de jeu. Sa frappe à l’angle de la surface côté gauche contraint le gardien adverse à repousser le cuir en corner. Combatifs et auteurs de nombreuses récupérations de balle, Khalid Souhayli et Brahim Baradji sont également précieux sur le front de l’attaque.

En défense, Oumar N’Diaye et Medoune Gueye parviennent notamment à maîtriser l’attaquant de pointe du Havre, Moussa Sao, à la fois technique et rapide. Aucune occasion pour les visiteurs en quarante minutes de jeu. Mais en fin de première période, une mauvaise relance met à mal cette stabilité défensive en obligeant Malick Gueye à s’employer pour éviter une ouverture du score injuste.

Réalisme presque total du côté du HAC 

Le gardien mantais ne peut en revanche rien faire sur l’action suivante. Le Havre prend l’avantage au score sur un coup-franc puissant dans l’axe qui transperce le mur (0-1, 43e). Au terme d’un premier acte globalement maîtrisé, le coup est dur à encaisser. A tel point que le FC Mantois éprouve les pires difficultés à se montrer dangereux en seconde période.

Les entrées successives de Balthazar Mbizi, Bilel Isli, Bruno Preira et Oussama Berkak – en lieu et place de Romain Lelevé, Dylan Duventru, Tayeb Jbara et Khalid Souhayli – n’y changent rien. Le nouveau gardien normand, entré à la pause, n’a aucun arrêt à effectuer alors que ses coéquipiers gèrent sans s’affoler leur avance avant d’aggraver la marque. Avec un réalisme quasi total.

Un bijou du milieu de terrain

Le break intervient de la tête sur corner à l’heure de jeu (0-2, 63e) et un petit bijou cloue le spectacle en toute fin de partie (0-3, 86e). Auteur d’une inspiration géniale, Nabil Ouarguini surprend un Malick Gueye avancé en frappant quasiment depuis la ligne médiane. Les deux bancs et le public ne peuvent que saluer cette initiative parfaitement réalisée qui parachève le succès des Havrais. Auteurs de leur premier succès depuis le 19 octobre dernier, ces derniers ont mis fin à une bien mauvaise série. Celle du FC Mantois, sans succès en 2014, continue malheureusement…

M.T

Menu