Single Blog Title

This is a single blog caption

FC Mantois 78 | Révélateur de Talents

Le FC Mantois piétine encore

FC Mantois - Dieppe

En concédant le match nul face à Dieppe à Aimé Bergeal (0-0) lors de la 20ème journée du groupe A de CFA, le FC Mantois n’a pas réalisé une bonne opération. Comme lors de la phase aller, les Sang et Or n’ont pas trouvé la solution pour faire sauter le verrou normand. S’ils se sont quelque peu rassurés à domicile après deux revers successifs, ils ont toutefois perdu Bruno Preira sur blessure.

Il y a des moments comme ça où le sort s’acharne et rien ne va vraiment. Le FC Mantois vit actuellement une période où les sourires sur le terrain sont aussi rares que les points acquis au classement. Avec un seul succès lors de leurs cinq derniers matches, les Sang et Or avaient besoin de points au moment de recevoir Dieppe samedi. Le match nul concédé à domicile face à la formation normande (0-0) n’arrange en rien les affaires mantaises qui marchent au ralenti en 2014.

Infirmerie pleine

Signe de la passe délicate que traverse le club, l’infirmerie ne désemplit pas ces derniers jours. En cette semaine marathon marquée par trois matches en sept jours, les blessures s’accumulent et obligent Robert Mendy et Germain Borg à modifier constamment leurs plans de jeu. Déjà privé d’un Medoune Gueye suspendu, le duo de technicien n’est pas aidé lorsque Souhayli (genou) et Baradji viennent s’ajouter à la liste des absents pour accueillir le DFC.

Il faut encore revoir ses plans et remodeler en grande partie l’équipe de départ. En défense, Bakary Diabira retrouve sa place dans l’axe et Konaté son couloir gauche alors qu’au milieu de terrain Mamadou Keita effectue son retour. Autres modifications : Preira endosse le rôle de l’attaquant de pointe avec Berkak, Jbara et Duventru en soutien.

Preira, deux occasions et une blessure

Face à une équipe à la lutte pour le maintien, cette nouvelle organisation ne tarde pas à répondre présent. Le début de match est agréable et rythmé jusqu’à la demi-heure de jeu et une nette baisse de régime dans les deux camps. Le FCM78 a la possession du ballon et la maîtrise des opérations sous l’impulsion de Duventru et Preira très en jambes.

Surveillé de près, ce dernier parvient tout de même à se créer les deux grosses occasions de la première mi-temps. A chaque fois, le schéma est identique : une accélération pour faire la différence sur ses gardes du corps avant de buter sur Burel. L’attaquant, victime d’un claquage, est néanmoins contraint de sortir à deux minutes de la pause. Coup dur. Le costume du buteur atterrit donc sur les épaules d’un Duventru clairement décidé à martyriser la défense adverse par ses dribbles et ses qualités de percussion.

Quelques frissons

Mais sans attaquant de formation, le FC Mantois n’arrive plus à se montrer dangereux en second période. Quelques frissons traversent parfois les travées d’Aimé Bergeal sans jamais permettre aux supporters d’exulter et d’assister à une nouvelle victoire à domicile. Fraîchement rentré en jeu, Beni Babinga rate une belle opportunité d’être le sauveur des Sang et Or en enlevant trop sa frappe aux six mètres.

Solide mais inoffensif, Dieppe parvient à repartir en Normandie avec deux points importants en vue de la survie dans ce groupe A très serré. De son côté, le FCM78, redescendu à la cinquième place, laisse échapper l’occasion de revenir au contact de l’Entente SSG, impitoyable à Drancy (6-0), et de Royon-Noyon, privé de match ce week-end.

Il faut désormais remonter jusqu’au 30 novembre dernier pour retrouver l’ultime succès du club mantais sur ses terres (face à Villemomble, 3-2). Reste à savoir quand ce passage à vide va prendre fin pour révéler à nouveau le vrai visage des coéquipiers de Romain Lelevé. Le plus tôt serait le mieux à vrai dire, surtout quand on sait que le leader Ivry est la prochaine équipe attendue dans le Nord des Yvelines…

La réaction d’Oussama Berkak, milieu de terrain du FC Mantois : « On se devait de gagner à domicile, surtout qu’il n’y avait pas une grosse équipe en face. C’était une obligation mais on n’a pas réussi à le faire. Concernant les blessures, trois joueurs importants manquaient à l’appel. Mais on est un groupe et on doit surmonter ça. Chaque année, chaque club a une mauvaise passe et là on est en plein dedans. »

La composition de départ du FC Mantois : Ma. Gueye, Ma. Diabira, Konaté (Babinga, 65e), B. Diabira, N’Diaye, Keita (Isli, 55e), Berkak, Lelevé, Jbara, Duventru, Preira (Mbizi, 43e)

M.T

Menu