Single Blog Title

This is a single blog caption

FC Mantois 78 | Révélateur de Talents

Nabil Djellali : «On ne va rien lâcher jusqu’au bout!»

Nabil-Djellali

Satisfait de la première partie de saison, Nabil Djellali présente ses vœux pour cette nouvelle année qu’il espère fructueuse pour un FC Mantois toujours aussi ambitieux. Si le président du club attend plus de monde au stade pour soutenir l’équipe première, il appelle aussi toutes les sections à prolonger leurs efforts pour «continuer à progresser.»

«Quels sont vos vœux pour 2014 ?

Nabil Djellali : Il faut déjà que tout le monde trouve sa place au FC Mantois tout en étant satisfait du travail effectué au club. Comme les ambitions ont été données en début de saison, j’espère que l’ensemble des équipes va continuer à progresser. On aimerait voir certaines équipes telles que les U17 et les U19 évoluer à un plus haut niveau, notamment en National. On souhaite que cet objectif soit atteint d’ici trois ans. Pour la CFA, l’ambition reste la même, c’est-à-dire grimper à l’échelon au-dessus. Je ne peux pas oublier les féminines qui sont aujourd’hui en DH avec la volonté d’accéder à un niveau supérieur également. Il faut davantage de moyens et on va s’y atteler. En résumé, plein de bonnes choses pour le club.

«Terminer au moins dans le top 5»

Quand on regarde le parcours actuel de la CFA et des féminines, n’y a-t-il pas moyen de franchir un cap cette saison ?

N.D : En ce qui concerne les filles, les choses ont été très vite. Ça fait cinq ans qu’on a misé sur elles et aujourd’hui évoluer en DH est quelque chose d’exceptionnel. On parle d’évoluer en Ligue 2 un jour. Mais il ne faut pas croire que c’est facile même si l’arrivée en DH a été très rapide. En tout cas, on travaille pour réaliser cet objectif important. Pour l’équipe première, ça a toujours été compliqué. On parle de football amateur mais bien souvent les moyens financiers l’emportent. Il faut beaucoup d’argent, il faut se restructurer pour arriver en National. Ce n’est pas évident de tout changer d’un coup d’un seul. L’ambition reste inchangée comme je l’ai dit mais ça va prendre un peu de temps. En ce moment, la CFA est bien placée avec cette troisième place. On ne va rien lâcher jusqu’au bout. Ça va être compliqué, on va nous attendre au tournant. Néanmoins on va se mobiliser et faire preuve de combativité afin de terminer au moins dans le top 5.

Est-ce qu’on peut attendre une ou plusieurs arrivées cet hiver au FC Mantois ?

N.D : Pour le moment rien ne va bouger. On est confiant dans la mesure où le groupe est bon. Malheureusement il y a quelques blessures qui sont intervenues récemment et c’est bien dommage.

«L’affluence au stade joue beaucoup sur le moral des joueurs»

Êtes-vous satisfait de l’affluence qu’il peut y avoir à Aimé-Bergeal à l’occasion des matches à domicile ?

N.D : Je trouve un petit peu dommage qu’il n’y ait pas plus de supporters. J’espère que ça va venir sur la deuxième partie de saison puisque ça joue beaucoup sur le moral des joueurs. C’est aussi une donnée importante vis-à-vis de nos partenaires. On a toujours fait en sorte de ne pas les décevoir à la maison. Le bilan actuel le prouve avec cinq victoires et un match nul en Championnat.

En ce qui concerne le volet social, va-t-il y avoir de nouveaux grands rendez-vous d’ici la fin de saison ?

N.D : On renouvelle les actions entreprises la saison dernière à l’image des stages et des tournois organisés durant les vacances scolaires. Pour le moment, je ne pense pas qu’il va y avoir des changements dans ce domaine.»

M.T

Leave a Reply

Menu