Single Blog Title

This is a single blog caption

FC Mantois 78 | Révélateur de Talents

« Un joueur, un poste » avec Romain Lelevé

Romain Lelevé

260. C’est le nombre de minutes jouées par Romain Lelevé la semaine dernière avec l’équipe première du FC Mantois. Un rythme inhabituel pour ce jeune milieu de terrain de vingt-et-un ans récemment de retour de blessure. Retour sur son dernier match contre Dieppe (0-0), son rôle au sein de l’équipe ainsi que ses impressions sur le club qu’il a rejoint cette saison.

Tu as eu pas mal de problèmes au genou depuis deux ans. Peux-tu nous rappeler ce que tu as eu ? Comment te sens-tu aujourd’hui ?

Je me suis fait opérer du ménisque le 2 janvier. Aujourd’hui ça va bien, j’ai repris physiquement et je n’ai plus de douleurs au genou. Mon retour en match officiel s’est fait le 15 février face à Quevilly (0-1) et depuis j’enchaîne. J’ai d’ailleurs fait trois matchs lors des sept derniers jours.

« Physiquement, c’était pas évident »

Quelles sont tes réactions sur le match de samedi et le résultat ?

Je ne pense pas qu’on ait fait un mauvais match. On a su se créer beaucoup d’occasions, mais on a malheureusement pas su les concrétiser. Défensivement, on s’est rassuré, on a été très solide. Je crois même qu’ils ne se sont pas créés de situations dangereuses devant notre but. C’est une très bonne chose parce qu’il me semble que ça faisait très longtemps qu’on avait pas pris de buts à la maison (ndlr : contre Amiens le 9 Novembre).

Personnellement, comment t’es-tu senti et comment juges-tu ta performance ?

Je me suis bien senti. Je pense que j’ai plutôt fait un bon match. J’aurais peut être dû apporter plus offensivement, mais faut pas oublier qu’on a joué trois matchs en une semaine. Physiquement, c’était pas évident.

Qu’as-tu bien fait et quel point aurais-tu pu améliorer ? 

Je pense que j’ai très bien fait le relais entre la défense et l’attaque, et dans la construction du jeu. Par contre je pense que je dois plus apporter offensivement mais avec les trois matchs en une semaine, c’était pas évident du tout.

« Faire le relais entre la défense et l’attaque »

Peux-tu nous parler de ton poste et de ton rôle sur le plan offensif  ? Et sur le plan défensif  ?

Quand l’équipe a la ballon, mon rôle est avant tout de faire le relais entre la défense et l’attaque. Apporter du soutien aux attaques de l’équipe tout en gardant un certain équilibre. Puis rester en retrait pour compenser lorsque le latéral de mon côté monte. On joue à deux 6, donc il est important qu’on ne monte pas tous les deux en même temps. Il faut toujours qu’il y en ait un qui reste devant la défense pour l’équilibre de l’équipe et en cas de contre attaque si l’équipe perd le ballon. Quand on n’a pas le ballon, notre objectif est bien sûr de le récupérer : c’est un travail d’équipe. En tant que milieu défensif je me dois de protéger les défenseurs centraux en étant dans le bloc et en gagnant un maximum de duels.

Contre Dieppe, tu as eu très peu de déchet dans ton jeu. Ne pourrais-tu pas prendre plus de risques notamment avec ton jeu long qui s’avère être très efficace ?

Oui peut être. Après, ça dépend du jeu et des situations au moment présent. Je ne me fixe pas de nombre par matchs. Mais c’est vrai que contre Dieppe, ça a souvent amené le danger. A moi de l’utiliser à bon escient et surtout quand le jeu le demande.

Est-ce que le coach te demande de rester devant la défense quand ton équipe a le ballon pour l’équilibre ?

Non ce n’est pas une consigne. Après, ça dépend du système. On a plus la possibilité de monter quand on est trois au milieu que quand on est deux. Mercredi, contre Chambly, on a commencé en 4-1-4-1 et j’étais seul devant la défense donc pour monter, c’était compliqué. Après l’expulsion de Médoune Gueye, on est passé à plat en 4-4-1, mais on a beaucoup reculé à un de moins donc c’était compliqué d’accompagner les offensives. Samedi, contre Dieppe, on jouait en 4-2-3-1, j’étais pas seul devant la défense donc on pouvait monter à tour de rôle avec Mamadou Keita, tout en gardant un équilibre. Mais avec le rythme soutenu de la semaine dernière, ce n’était pas évident.

« J’ai encore beaucoup à apprendre »

Pourrais-tu aussi opter pour un style de jeu plus offensif quand le besoin s’en fait sentir ?

Il est vrai que je pourrais plus me projeter vers l’avant. C’est ce qui me manque un peu, je sais que je dois le faire mais c’est pas toujours facile surtout quand tu enchaînes trois matchs en une semaine. C’est un point sur lequel j’ai besoin de travailler. Mais je n’ai que vingt-et-un ans et j’ai encore beaucoup à apprendre.

Concernant tes duels, tu en as gagné dix sur les quatorze que tu as livré au milieu de terrain. Penses-tu que c’est un bon ratio ?

C’est pas mal. Le mieux, ça serait de tous les gagner. Après, c’est compliqué. Je pense qu’en perdre un ou deux par match serait un bel objectif.

En seconde mi-temps, l’équipe a souvent sauté le milieu de terrain avec des longs ballons. Pour un milieu de terrain, ce n’est pas ce que l’on préfère, non ?

Le coach a vu que les défenseurs de Dieppe étaient assez lent et il nous a demandé de jouer dans leur dos pour les mettre en difficulté, c’est pourquoi on a beaucoup joué dans la profondeur pour les attaquants. J’ai touché un peu moins de ballons. En tant que milieu de terrain, c’est sûr que ce n’est pas ce que l’on préfère. Mais c’est pas important, c’est l’équipe qui prime.

« Beaucoup plus de rythme en CFA »

Tu viens de la Promotion d’honneur (PH). Quelles sont les différences par rapport à la CFA ?

En CFA, il y a beaucoup plus de rythme, ça va beaucoup plus vite. Les impacts sont pas les mêmes, c’est beaucoup plus dur. Et puis bien évidemment la qualité technique des joueurs est supérieur en CFA.

Quelles sont tes principales qualités et les secteurs de jeu où tu as besoin de t’améliorer ?

Ce n’est pas évident de se juger soi-même. Pour mes qualités je dirais mon jeu de passe et ma vision du jeu. Concernant mon défaut, je dirais ma vitesse.

Pour la fin de saison, quels sont tes objectifs sur le plan collectif ? Et tes objectifs personnels ?

Collectivement, mon objectif est de gagner le plus de match possible. Pourquoi pas finir dans les trois ou quatre premiers. On a encore la montée dans un coin de la tête même si on sait que ça va être compliqué. A titre personnel, mon ambition est de jouer le plus possible, enchaîner les matchs. Essayer d’apporter plus offensivement.

Dans quel système te sens-tu le plus à l’aise ?

En 4-4-2. Mais tous les systèmes me vont.

Quel est ton modèle au milieu de terrain ?

Yaya Touré.

Focus sur les statistiques de Romain Lelevé contre Dieppe :

Ballons joués : 60 – Passes réussies : 40/44 – Duels gagnés : 14/19 – Récupération : 11 – Perte de balle : 2 – Fautes subies : 3 – Faute : 1

Propos recueillis par Pierre Demaizière
FC Mantois 78
Menu